Boîte à outils

La Table SHV GÎM met à jour régulièrement, une banque d’outils dédiée aux organisations, aux intervenant.e.s et aux citoyen.ne.s, afin de faciliter la création, l’adaptation et le maintien d’environnements favorables aux saines habitudes de vie dans les actions locales et régionales.

Documents de référence

Approche des déterminants sociaux de la santé | Commission des déterminants sociaux de la santé & Organisation mondiale de la santé (OMS)
Combler le fossé en une génération
Instaurer l’équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux

La justice sociale est une question de vie ou de mort. Elle influe sur la façon dont les gens vivent et sur le risque de maladie et de décès prématuré auquel ils sont exposés.

Si nous voyons avec émerveillement l’espérance de vie continuer à s’allonger et l’état de santé s’améliorer encore dans certaines parties du monde, c’est avec inquiétude que nous les voyons stagner dans d’autres.

La santé et ses déterminants: mieux comprendre pour mieux agir | MSSS

Le présent document est une synthèse du Cadre conceptuel de la santé et de ses déterminants : Résultat d’une réflexion commune, élaboré à l’initiative du comité de pilotage du Projet d’implantation du cadre d’orientation en surveillance et publié en 2010.

Ce comité était sous la responsabilité de la Direction de la surveillance de l’état de santé, laquelle relève de la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le document initial et la synthèse résultent d’une démarche de réflexion qui a réuni de nombreux collaborateurs représentant cette même direction générale, l’Institut national de santé publique du Québec, les tables de concertation nationale en santé publique ainsi que les directions de santé publique des agences de la santé et des services sociaux.


L’adoption, en 2006, du Cadre d’orientation pour le développement et l’évolution de la fonction de surveillance au Québec a permis d’enclencher un ensemble d’actions relatives aux orientations et aux objectifs qui y sont énoncés. C’est dans ce contexte qu’une réflexion collective devait amener des acteurs de tous les domaines d’intervention en santé publique à concevoir un cadre conceptuel commun.

Le modèle états-unien du National Center for Health Statistics a servi de base de discussion, tout comme lors de l’élaboration du Plan commun de surveillance de l’état de santé de la population et de ses déterminants 2004-2007. Une vue d’ensemble aussi exhaustive de la santé et de ses déterminants avait initialement pour objectifs d’orienter l’évolution de la fonction de surveillance et d’influencer l’action en faveur de la santé. En effet, un tel cadre contribue à multiplier les sources de données, à soutenir la diversification des analyses, à étendre l’interprétation des résultats et, conséquemment, à influencer un éventail d’actions le plus large possible.

Loi sur les services de santé et les services sociaux | MSSS

Dernière mise à jour | 14 juin 2020

Plan d’action interministériel 2017-2021 : Politique gouvernementale de prévention en santé
Politique gouvernementale de prévention en santé (2016)

Elle contribuera à renforcer les collaborations entre les interventions des ministères et de leurs réseaux respectifs.

Il s’agit d’une occasion à saisir afin de mettre en place des mesures structurantes pour les dix prochaines années, tout en mobilisant les partenaires du gouvernement et l’ensemble de la collectivité autour des actions concrètes qui en découleront.

Pour une vision commune des environnements favorables à la saine alimentation, à un mode de vie physiquement actif et à la prévention des problèmes reliés au poids

Le présent document a 2 grands objectifs:

  1. présenter une vision des environnements favorables à l’alimentation, à un mode de vie physiquement actif et à la prévention des problèmes reliés au poids;
  2. orienter le travail des acteurs et les aider à promouvoir des environnements favorables auprès de leurs partenaires.
Plan d’action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières nations et des Inuits 2017-2022 | Secrétariat aux affaires autochtones du Québec

Depuis plusieurs décennies, la relation que le Gouvernement du Québec entretient avec les représentants autochtones a presque systématiquement été centrée sur des sujets liés au territoire, aux droits et à l’autonomie gouvernementale. Pourtant, les nations autochtones font, en même temps, face à des défis sociaux considérables qui concernent tout aussi bien la santé des individus, des familles et des collectivités elles-mêmes.

L’importance des enjeux sociaux et culturels

Certes, le règlement de ces problèmes est inextricablement lié aux réponses que nous saurons trouver, collectivement, à des questions comme les revendications territoriales, les redevances sur les ressources naturelles ou l’autonomie gouvernementale. Il est d’ailleurs largement admis que la solution aux problèmes sociaux passe en bonne partie par le défi de la concrétisation, dans la société québécoise, du statut juridique des peuples autochtones et par celui, non moins crucial, du partage de la richesse générée par la mise en valeur du territoire.


Seulement, ces délicates questions ne sont pas encore résolues. Elles le seront sans doute éventuellement, mais dans l’état actuel des choses, un constat doit être fait : il est nécessaire d’accorder sans tarder une plus grande importance aux besoins sociaux et culturels des Inuits et des Premières Nations.


Le point de départ du présent plan d’action, c’est la reconnaissance par le Gouvernement du Québec d’une double responsabilité.


D’abord, une responsabilité populationnelle : les Autochtones appartiennent à des nations distinctes, mais ils sont aussi des citoyens québécois. Or, de manière générale, il est du devoir du Gouvernement du Québec de venir en aide aux populations les moins favorisées et de travailler à créer, au sein de la société québécoise, un état d’égalité des chances.

Il s’agit ensuite d’une responsabilité historique. Le Gouvernement du Québec reconnaît, depuis les années 80, le statut de nation des Autochtones. Les Inuits et les Premières Nations ne forment pas de simples groupes minoritaires. Ils sont les premiers habitants du territoire et ils occupent ainsi une place particulière dans l’histoire du Québec, à la fois culturellement et politiquement.

Dans cet esprit, il faut les considérer comme des partenaires dans l’édification de la société québécoise. Le Gouvernement du Québec doit, dès lors, œuvrer à créer les conditions qui permettront aux Autochtones de consolider leurs moyens et de réaffirmer leurs forces créatrices.

L’appareil gouvernemental québécois doit s’adapter à cette manière inédite de travailler.

Cela signifie que le Plan d’action pourra accueillir, pendant les cinq prochaines années, les mesures que les ministères et organismes n’auront pu y intégrer immédiatement.


Cela signifie aussi que le Plan d’action reste ouvert aux initiatives qui, tout en cadrant dans les axes d’intervention qu’il présente, pourraient être conçues ultérieurement avec les milieux autochtones.


Ces 4 axes sont:

  • Améliorer les services
  • Promouvoir les cultures et les langues autochtones
  • Développer le pouvoir d’agir des individus et des collectivités
  • Favoriser la concertation et la recherche
Stratégie québécoise de l’eau 2018-2030 | Ministère du développement durable, Environnement et Luttes contre les changements climatiques

S’appuyant sur les principes et les dimensions de la Loi sur le développement durable, sur des principes fondamentaux de la Loi sur l’eau et sur les trois conditions de réussite, la Stratégie de l’eau propose sept orientations qui permettront au gouvernement d’assumer son rôle de gardien de l’eau et de mobiliser les acteurs concernés.

LES ORIENTATIONS


Le Québec est le gardien de 3 % des réserves mondiales d’eau douce.
Être le gardien de l’eau, c’est :

  1. Assurer une eau de qualité pour la population
  2. Protéger et restaurer les milieux aquatiques
  3. Mieux prévenir et gérer les risques liés à l’eau
  4. Miser sur le potentiel économique de l’eau
  5. Promouvoir une utilisation durable de l’eau
  6. Acquérir et partager les meilleures connaissances sur l’eau
  7. Assurer et renforcer la gestion intégrée des ressources en eau

Et ce, pour l’ensemble des citoyennes et citoyens du Québec, et en assurant sa promotion sur la scène intergouvernementale et internationale.

Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 | Ministère du développement durable, Environnement et Luttes contre les changements climatiques
Contexte

La Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020 (Stratégie 2015-2020) s’inscrit dans le cadre de la démarche de développement durable du gouvernement du Québec entreprise en 2004. Elle découle de la Loi sur le développement durable (LDD) (RLRQ, c. D-8.1.1) qui a été adoptée par le gouvernement et l’Assemblée nationale du Québec au printemps 2006. La LDD a conduit à l’adoption d’une première stratégie gouvernementale de développement durable, la Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013 (Stratégie 2008-2013), qui a été prolongée par le gouvernement jusqu’à l’adoption de la Stratégie 2015-2020.

Les enjeux, les orientations et les objectifs de la stratégie 2015-2020

La Stratégie 2015-2020 se fonde sur sept enjeux et compte huit orientations. Ces enjeux sont :

  • Le renforcement de la gouvernance par une meilleure intégration des dimensions environnementale, sociale et économique dans les décisions;
  • L’action responsable;
  • Le développement de la connaissance et l’innovation;
  • L’intégration de la préoccupation intergénérationnelle dans les actions;
  • L’engagement, le partage et la collaboration;
  • L’intégration de la culture au développement durable;
  • Le renforcement de la complémentarité des initiatives de développement durable et de lutte contre les changements climatiques.

Quant aux huit orientations, la première vise à améliorer les démarches de développement durable entreprises par les ministères et organismes (MO) depuis 2008, et les sept autres, à faire en sorte que les MO réalisent des actions qui auront des effets dans les divers milieux de la société québécoise.

Les huit orientations sont :

  • Renforcer la gouvernance du développement durable dans l’administration publique;
  • Développer une économie prospère d’une façon durable – verte et responsable;
  • Gérer les ressources naturelles de façon responsable et respectueuse de la biodiversité;
  • Favoriser l’inclusion sociale et réduire les inégalités sociales et économiques;
  • Améliorer par la prévention la santé de la population;
  • Assurer l’aménagement durable du territoire et soutenir le dynamisme des collectivités;
  • Soutenir la mobilité durable;
  • Favoriser la production et l’utilisation d’énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ressources en saines habitudes de vie

Outils | Le Défi Santé devient TOUGO!

TOUGO, c’est la source accessible et crédible d’informations, d’outils et d’invitations qui inspire les Québécois à poser au quotidien des gestes simples pour trouver le plaisir de vivre plus sainement.

TOUGO, c’est:

  • une toute nouvelle plateforme Web 100 % québécoise, qui propose une multitude de contenus originaux et de qualité, dans des formats variés et à l’année… et tout ça gratuitement! On y trouve, entre autres:
    • un nouveau balado animé par Marie-Christine Proulx qui fait le point sur les grandes tendances santé, en compagnie d’experts,
    • plein de délicieuses recettes santé faciles à préparer, aux saveurs d’ici et d’ailleurs,
    • un éventail d’articles, de listes, de questionnaires, d’outils (et bien d’autres choses!) pour « essayer » de nouvelles habitudes,
    • des conseils qui suivent l’actualité et le fil des saisons pour faire de meilleurs choix santé
  • une référence éclairante en matière de saines habitudes de vie, constituée d’une équipe élargie d’experts en santé et de collaborateurs qui vous guident vers les recommandations établies;
  • un coup de pouce pratique pour passer de l’intention à l’action et donner un go à sa santé,un pas à la fois, en osant faire des essais pour trouver ce qui convient à sa propre réalité;
  • une communauté inspirante sur Facebook et Instagram.

Manger mieux. Bouger plus. Se sentir bien.

Répertoire national des Tables intersectorielles en SHV | Collectif TIR SHV

La Table SHV GÎM est fière d’être membre du Collectif TIR-SHV (anciennement le réseau des TIR-SHV) !

Re(découvrez) le Collectif TIR-SHV en visionnant cette courte vidéo réalisée avec la participation de tous les coordonnateurs et coordonnatrices de TIR-SHV partout au Québec, dont Erika Gallant, Marie-Eve English et Christine Laliberté!

Alimentation

Politique bioalimentaire 2018-2025 | Ministère de l’Agriculture, des pêcheries et de l’Alimentation

Le secteur bioalimentaire est stratégique pour le Québec en raison de son rôle de premier plan au regard de l’alimentation, de son apport au développement économique des régions ainsi que de sa contribution à la mise en valeur des territoires.

Dans l’ensemble des régions, les entreprises bioalimentaires créent des emplois et de la valeur ajoutée, diversifient l’économie, contribuent au maintien de services et valorisent les potentiels et les savoir-faire des populations locales. Le secteur bioalimentaire, en vertu de ses liens particuliers avec la terre et l’eau, contribue à la préservation et à la mise en valeur de ces ressources dont la qualité est essentielle à la pérennité des activités bioalimentaires.

Ces activités façonnent également les paysages et la vitalité des communautés.

Vision de la saine alimentation | Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec | 2010

La vision de la saine alimentation pour la création d’environnements alimentaires favorables à la santé (2010) s’adresse à tous les acteurs ayant une influence sur l’environnement alimentaire.

Elle sert de guide dans la mise en œuvre d’actions gouvernementales et se trouve également au cœur de la politique en alimentation et en nutrition pour la santé des Québécois.

Groupes de travail | Table québécoise sur la saine alimentation
Norme Eau | Groupe de travail sur les normes sociales liées à la saine alimentation

Comme l’eau est la boisson de choix, le groupe souhaite contribuer aux efforts déjà en cours au Québec sur le sujet en réitérant l’importance de faire la promotion de la consommation d’eau auprès de la population. C’est pourquoi ces outils clés en main ont été élaborés pour encourager d’autres acteurs à se joindre à l’action.

Ultimement, le groupe souhaite contribuer à soutenir l’émergence d’une norme sociale favorable à la consommation d’eau par ces travaux.

Idées pour améliorer l’offre alimentaire dans un événement ou une fête populaire | Comité intersectoriel régional en saines habitudes de vie Abitibi-Témiscamingue

Vous y trouverez:

  • des suggestions de recettes pour événements estival/ hivernal
  • des conseils pour un événement écoresponsable
  • comment tisser des liens encore plus solides avec la communauté

Sécurité et autonomie alimentaires

Bâtir la sécurité alimentaire | Comité régional en développement social du Centre-du-Québec | 2020

Le Comité régional en développement social du Centre-du-Québec (CRDS) est une table de concertation regroupant une vingtaine de partenaires dont, des partenaires régionaux de secteurs diversifiés, des représentants de ministères et des représentants des cinq territoires de MRC.

Ensemble ils forment ce groupe expert du développement social et la lutte contre la pauvreté au Centre-du-Québec.

Cadre de référence en sécurité et autonomie alimentaires Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine | DRSP GÎM | 2020

Ce cadre de référence a été élaboré en collaboration avec un comité de travail composé de 3 OCA en sécurité alimentaire, d’une organisatrice communautaire, d’une représentante des démarches en DS et des porteuses de dossiers à la DSPGÎM. Il dresse un état de la situation au regard de la SAA en GÎM, fait ressortir des constats, illustre un continuum des actions en SAA et propose des recommandations.

Pour qui?

Le cadre de référence s’adresse à tous les partenaires et acteurs impliqués en sécurité et autonomie alimentaires en GÎM.

Tout au long du document, le lecteur pourra se référer vers des liens hypertextes, vers des exemples d’interventions réalisées dans la région et vers des fiches de référence.

Ces fiches sont disponibles pour aider les partenaires et les acteurs en SAA à déployer une action.

Cartographie du système alimentaire territorialisé de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine | Comité Alimentation de proximité | Table SHV GÎM

Le Plan d’action régional en saines habitudes de vie 2019-2021 (PAR SHV GÎM 19-21) sert d’assise au Comité Alimentation de proximité.

Le mandat du comité se concentre notamment sur la définition et la cartographie du système alimentaire territorialisé de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, dans une optique de soutien et de valorisation de ce système.

Identification des déserts alimentaires en milieux ruraux | Chaudière-Appalaches | 2015

Il existe actuellement très peu d’outils pour décrire l’accessibilité alimentaire des communautés, et ce, tout particulièrement en milieu rural. La région de la Chaudière-Appalaches n’y fait pas exception. En 2013, dans le cadre du Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale (PAGSIS), les acteurs locaux des neuf MRC et de la ville de Lévis ont retenu un aspect ou l’autre de la sécurité alimentaire comme priorité d’action.

Il s’agit également d’une préoccupation du Comité régional pour la sécurité alimentaire, qui prévoit étudier la question dans son plan d’action 2013-2018. Les acteurs locaux travaillant dans la région perçoivent une problématique associée à l’accès aux aliments des citoyens, mais sans pour autant pouvoir quantifier l’importance du problème ni le localiser précisément d’une manière objective.


L’objectif de la présente étude est d’identifier les déserts alimentaires potentiels dans des territoires essentiellement ruraux.

Les résultats permettront d’outiller les acteurs locaux et régionaux, ainsi que les décideurs de la région de la Chaudière-Appalaches, afin d’agir concrètement sur certaines problématiques en lien avec la sécurité alimentaire

Bien-être individuel et collectif

Le soutien social: pour améliorer la qualité de vie au travail | APSSAP (Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail)

Une des pires choses qui puisse arriver à quelqu’un qui souffre, c’est que personne ne lui tende la main !

Aussi, dans un contexte de travail où les changements se multiplient à la vitesse de l’éclair, le soutien social au travail prend toute son importance et représente sûrement un des facteurs clés de protection pour les personnes qui vivent des difficultés.

De même, le soutien social est une garantie pour le maintien d’un meilleur climat de travail puisqu’il aura un impact significatif sur:

  • le renforcement des liens interpersonnels
  • l’émergence d’un sentiment d’appartenance
  • la réduction des impacts des facteurs de stress présents dans le milieu de travail
Outil de soutien à l’autogestion de la dépression et de l’anxiété | Aller mieux à ma façon

Cet outil personnalisé vous permet d’abord d’identifier plus clairement ce que vous faites déjà pour aller mieux, et ensuite de planifier des actions pour prendre soin de votre santé mentale.

Une fois connecté au site, vous pourrez:

  • choisir des moyens pour aller mieux depuis une banque d’idées
  • consulter votre plan d’autogestion
  • ajuster votre plan et travailler sur les moyens que vous choisissez

Pour les intervenants:

Une formation à l’utilisation de l’outil est disponible en format vidéo et pdf.

La formation est donnée par Mme Janie Houle, Ph. D. et professeure au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal, et par Mme Annie Beaudin, paire-aidante affiliée à l’organisme Revivre. Durée : 45 minutes.

Premiers soins psychologiques en temps de pandémie | DRSP Montréal

La santé psychologique de la population est un enjeu important de cette pandémie. La série de capsules de formation COVID-19 : Premiers soins psychologiques à la portée de tous propose des gestes simples pour améliorer le bien-être psychologique des personnes avec qui vous interagissez.

Que vous soyez professionnels de la santé, intervenants dans un organisme communautaire, bénévoles ou simplement intéressés à contribuer au bien-être collectif, ces capsules sont pour vous. 

D’une durée de 5 minutes ou moins, chaque capsule propose un contenu pratico-pratique, facile à intégrer dans le quotidien.

Mobilité durable

Diagnostic du système de transport collectif et analyse des besoins de mobilité des personnes en Gaspésie | CIRADD (2017)

En 2015, le Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD) et le Centre de recherche sur les milieux insulaire et maritime (CERMIM) ont été mandatés par la Régie intermunicipale de transport Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (RÉGÎM) pour lui fournir un diagnostic des besoins de mobilité de la population gaspésienne et madelinienne. L’objectif de cette démarche était de fournir à la RÉGÎM des informations pouvant lui permettre d’optimiser les services offerts à la population.

Le rapport qui suit se concentre sur le territoire gaspésien et a permis de faire ressortir une série de conclusions portant sur l’état actuel et le
développement des services de transport collectif.

Mode de vie physiquement actif

Pour une vision québécoise d’un mode de vie physiquement actif | Table sur le mode de vie physiquement actif | 2016

Au fil des ans, certains comportements sédentaires se sont enracinés dans le mode de vie des Québécois.

Aujourd’hui, ils sont nombreux à avoir adopté ces comportements et ne sont pas suffisamment actifs. Ils font moins d’activités physiques, et les déplacements motorisés ont pris le pas sur la marche et le vélo.

Cette inactivité quotidienne a des conséquences.

Pour l’individu, l’inactivité peut être préoccupante, voire néfaste. Elle peut mener, par exemple à:

  • des problèmes de sommeil et de concentration
  • des difficultés scolaires
  • une augmentation du risque de souffrir de divers problèmes de santé, dont:
    • l’ostéoporose
    • la dépression
    • le diabète de type 2
    • les maladies cardiovasculaires
    • et certains types de cancer

Pour la société, l’inactivité amène des conséquences tout aussi importantes, où elle a une influence sur:

  • le développement global des enfants
  • la persévérance scolaire
  • la cohésion sociale
  • le taux d’absentéisme
  • la productivité
  • etc.

Elle engendre également une hausse importante du coût des soins de santé. En outre, une part de plus en plus importante du budget de l’État est consacrée aux moyens de contrer cette inactivité physique.

Pour renverser la tendance, plusieurs personnes et organisations de différents milieux (éducation, santé, transport, services de garde éducatifs à l’enfance, municipal,communautaire, associatif, travail, etc.) sont à l’œuvre et multiplient les interventions dans le but de favoriser l’adoption et le maintien d’un mode de vie physiquement actif.

Devant un tel foisonnement d’initiatives, divers acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux ont cru bon d’élaborer une vision sociétale commune. Le partage d’une même vision contribuera à assurer la cohésion des organisations et des acteurs concernés ainsi que la synergie de leurs actions, en vue de constituer une sorte de front commun pour ajouter du mouvement au quotidien et hisser le mode de vie physiquement actif au rang de norme sociale.

Au Québec, on bouge! | Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport | 2017

Politique de l’activité physique, du sport et du loisir: Au Québec, on bouge!

Le 3 avril dernier, le Gouvernement du Québec déposait sa Politique de l’activité physique, du sport et du loisir.

Cette politique est le premier véritable énoncé des orientations gouvernementales dans notre secteur depuis le Cadre d’intervention gouvernemental en matière de loisir et de sport de 1997 (et, dans une moindre mesure, les plans stratégiques de 2001, 2005 et 2009) et la première politique digne de ce nom depuis le Livre blanc de 1979.

Quelle est la vision générale de cette politique?

Quels sont sa finalité, les enjeux ciblés et les orientations privilégiées?


Marc-André Lavigne, Ph. D., directeur de l’Observatoire québécois du loisir
Comment rester physiquement actif pendant l’auto-quarantaine | Organisation mondiale de la santé (OMS)

Le confinement chez soi pendant des périodes prolongées peut s’avérer particulièrement problématique pour la pratique de l’activité physique. Un comportement sédentaire et un faible niveau d’activité physique peuvent avoir des effets négatifs sur la santé, le bien-être et la qualité de vie des individus.

L’auto-quarantaine peut également causer un stress supplémentaire et mettre en péril la santé mentale des citoyens. L’activité physique et les techniques de relaxation peuvent être des outils précieux pour vous aider à garder votre calme et à continuer à protéger votre santé pendant cette période.

L’OMS recommande 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée ou 75 minutes d’activité physique d’intensité vigoureuse par semaine, ou une combinaison des deux. Ces recommandations peuvent encore être appliquées même à la maison, sans équipement spécial et dans un espace restreint.

Voici quelques conseils sur la manière de rester actif et de réduire le comportement sédentaire pendant l’auto-quarantaine à domicile.

Défi 14 pauses actives à faire au travail | Actiz

Les pauses actives permettent de continuer à bouger pendant la journée de travail, contribuent à diminuer les tensions musculaires, le stress, la fatigue mentale et visuelle, et permettent d”augmenter la proactivité.

Directives canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures | Société canadienne de physiologie de l’exercice (SCPE)

Dernières mises à jour et ressources des Lignes directrices canadiennes en matière de mouvement sur 24 heures: une intégration de l’activité physique, du comportement sédentaire et du sommeil.

Les preuves montrent que le sommeil, le comportement sédentaire et l’activité physique modérée à vigoureuse (APMV) sont associés à une amélioration du risque de maladie chronique. Plus récemment, il a également été démontré que l’activité physique légère (LPA) des activités de la vie quotidienne a un effet positif sur la santé.

Parce qu’une augmentation du temps passé dans l’un de ces comportements liés au mouvement qui comprennent une journée de 24 heures modifiera le temps passé dans un autre, des recherches émergentes ont examiné comment ils peuvent interagir pour influencer la santé. Ces facteurs d’utilisation du temps ont mis en évidence l’importance de tous les comportements de mouvement tout au long de la journée (période de 24 heures).

Le Canada a élaboré des lignes directrices sur les mouvements de 24 heures, fournissant des conseils sur la quantité optimale d’activité physique, le comportement sédentaire et le sommeil – et la meilleure combinaison de ces comportements – pour les Canadiens et les Canadiennes de tous âges.

Infolettres Bouger à domicile: des idées pour rester actifs! | DSP Bas-Saint-Laurent

Dans le contexte actuel de confinement, l’équipe de promotion des saines habitudes de vie de la Direction de la santé publique du Bas-Saint-Laurent a préparé une série d’infolettre pour encourager la population à rester active.

Mesures pour soutenir la pratique de l’activité physique en contexte de pandémie Covid-19 | INSPQ | 22 octobre 2020

Le présent document propose des stratégies pour favoriser la pratique d’activité physique en contexte de pandémie. Il rappelle aussi les principaux bienfaits de l’activité physique sur la santé.

Outils novateurs pour intervenant.e.s | RSEQ-QCA (Réseau du sport étudiant de Québec et Chaudière-Appalache)

Le RSEQ-QCA a créé HOURRA!, la marque de commerce qui porte maintenant tous les projets en développement d’un mode de vie physiquement actif de l’organisation.

Synonyme de PLAISIR et de CONFIANCE, HOURRA! se veut un gage de qualité pour tous les intervenants à la recherche d’outils et de projets permettant d’accompagner les élèves vers l’adoption d’un mode de vie physiquement actif. Que ce soit par des interventions sur l’environnement dans lequel évoluent les élèves, des outils novateurs pour les intervenants ou des jeux d’exploration pour les enfants, HOURRA! offre une gamme de produits qui grandit au rythme des besoins des membres. 

La marque HOURRA! est également soutenue dans son déploiement par un univers animé mettant en vedette les STATIX. Mené par Gug le robot, qui vient personnifier les valeurs soutenues par HOURRA!, cet univers rejoint directement les enfants à travers plusieurs outils pédagogiques faisant appel à l’imaginaire qui leur est propre. 

Le RSEQ-QCA offre ainsi aux différents intervenants scolaires une identité forte où ils pourront retrouver les valeurs qui doivent chapeauter toute démarche vers l’acquisition d’un mode de vie physiquement actif chez les enfants.  

Les différents projets HOURRA! s’inscrivent directement dans la vision du RSEQ-QCA d’optimiser le développement d’étudiants-athlètes dans la région afin de s’assurer qu’un maximum d’élèves puisse bénéficier des nombreux bienfaits de la pratique sportive à l’école et ce, peu importe leur niveau de pratique.  

Trouvetonsport.ca | CIVA (Centre d’intégration à la vie active) | Octobre 2019

Outil permettant de trouver efficacement des activités physiques adaptées en fonction des capacités fonctionnelles des personnes et d’en apprendre davantage sur les différents sports adaptés offerts au Québec.

Municipalité

Capsules de formation au milieu municipal | Prendre soin de notre monde (PSNM)

Initiative rendue possible grâce à l’appui financier de Québec en Forme.

Série de capsules visant à introduire les agent.e.s de changement au milieu municipal et à une meilleure compréhension de ses enjeux.

  • Module 1 | Organisation municipale au Québec
  • Module 2 | Planification et réglementation
  • Module 3 | Politiques, programmation et interventions directes
  • Capsule 1 | Quelques enjeux et perspectives des municipalités
  • Capsule 2 | Quelques enjeux et perspectives des MRC
  • Capsule 3 | Incursion dans le quotidien des élus municipaux
  • Capsule 4 | Réalité professionnelle et dossiers de travail
  • Capsule 5 | Mécanismes de communication et de prise de décision
  • Capsule 6 | Articuler l’influence politique et administrative
  • Capsule 7 | La population au cœur des décisions
Comment collaborer avec les municipalités? Un guide pratique pour les act.eur.trice.s de santé publique | CCNPPS
Auteure

Florence Morestin, Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé

Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) vise à accroître l’expertise des acteurs de la santé publique en matière de politiques publiques favorables à la santé, à travers le développement, le partage et l’utilisation des connaissances.

Le CCNPPS fait partie d’un réseau canadien de six centres financés par l’Agence de la santé publique du Canada. Répartis à travers le Canada, chacun des centres de collaboration se spécialise dans un domaine précis, mais partage un mandat commun de synthèse, d’utilisation et de partage des connaissances.

Le CCNPPS est hébergé à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), un chef de file en santé publique au Canada.

Article du site Prendre soin de notre mondeUn outil incontournable pour une collaboration réussie avec les municipalités – 7 décembre 2020

Guide sur les environnements favorables aux saines habitudes de vie dans les municipalités | Prendre soin de notre monde (PSNM)

Élaboré par la Direction régionale de santé publique du CIUSSS Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal en partenariat avec Québec en Forme et le Comité de formation nationale sur les SHV, ce guide s’inscrit dans la foulée de plusieurs travaux entrepris récemment au Québec, dont l’initiative « Prendre soin de notre monde » et le rapport portant sur les interventions en milieu municipal et les saines habitudes de vie.

Axé sur les besoins de soutien et de formation des professionnels de santé publique pour appuyer les municipalités ainsi que leurs partenaires dans la création d’environnements favorables aux SHV, plusieurs références et approches orientent le contenu de ce guide:

  • la vision des environnements favorables aux SHV
  • le cadre législatif des municipalités
  • les approches innovantes en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire
  • l’approche du système alimentaire
  • les cadres de référence du gouvernement du Québec en matière de sécurité alimentaire ou de mode de vie physiquement actif
  • l’approche des déterminants de la santé de l’OMS

Les municipalités se trouvent sans contredit au cœur de l’action, car elles disposent de leviers importants pour la création et le maintien d’environnements favorables à la santé. C’est pourquoi il est essentiel de susciter une collaboration étroite entre les acteurs de santé publique et ceux des municipalités.

Pour atteindre cet objectif, il apparaît nécessaire:

  1. de sensibiliser les intervenants du réseau de la santé publique ainsi que les professionnels du milieu municipal et communautaire à l’impact de l’environnement bâti sur l’activité physique et l’alimentation;
  2. d’informer l’ensemble des intervenants du réseau de la santé publique et du milieu municipal sur les stratégies efficaces et les outils pour les soutenir dans leurs démarches de transformation de l’environnement bâti pour créer des environnements favorables aux SHV.

Ce guide propose des pistes de réflexion concrètes pour introduire un dialogue fructueux entre les intervenants et générer des actions efficaces pour la création d’environnements bâtis favorables à la santé et à l’amélioration de la qualité de vie des communautés.

Guide pour une participation citoyenne au plan d’action municipal à l’égard des personnes handicapées | Formation AlterGo

Guide Ma municipalité accessible

AlterGo est un organisme rassembleur et un moteur d’innovation sociale ayant comme préoccupation l’accessibilité universelle et l’inclusion des personnes ayant une limitation fonctionnelle.

Il regroupe plus de 145 membres qui se soucient de l’accès au sport, loisir et culture pour les personnes ayant une limitation fonctionnelle sur l’île de Montréal. Avec Défi sportif AlterGo et Formation AlterGo, il mobilise les organisations, les élus et le grand public afin de favoriser l’inclusion sociale partout au Québec.

À qui s’adresse ce guide ?

Formation AlterGo a conçu ce guide pour les citoyen.ne.s désirant s’impliquer sur un comité de travail dans le cadre de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un plan d’action municipal à l’égard des personnes handicapées. Cette implication peut se faire à titre individuel ou à titre de représentant d’association ou d’organisme représentant les intérêts des personnes qui ont une limitation fonctionnelle.


Comment est-il conçu ?


Outil complet, le guide regroupe l’ensemble de la documentation pertinente à votre implication.

Il contient:

  • des résultats de recherches
  • des articles de lois et règlements
  • des outils
  • des exemples de bonnes pratiques
  • des aide-mémoires à prendre en compte
  • des suggestions de mesures pouvant faciliter la participation des personnes ayant une limitation fonctionnelle
  • et plus encore.
Le renforcement des rôles des municipalités dans les réseaux d’actions collectives locales: quels impacts? | Centre de recherche et de consultation en organisation communautaire

Les démarches de développement des communautés territoriales ont été affectées par des changements importants des politiques publiques durant le dernier mandat du gouvernement du Parti Libéral du Québec :

  • exclusion de la société civile des lieux de décision (conseil d’administration des établissements de santé et des centres locaux de développement)
  • changements importants aux structures de soutien locales (contrôle des centres locaux de développement par les MRC)
  • abolition des instances régionales (conférences régionales des élus et agences de la santé et des services sociaux)
  • disparition de la Politique nationale de la ruralité accompagnée de l’éreintement de Solidarité rurale Québec (Larose, 2018 ; Vaillancourt, 2017 ; Lévesque, 2015)

Les petites agglomérations qui disposent de moins de ressources humaines, ont été plus sévèrement affectées que les grandes en termes de perte de ressources, un effet renforcé par l’attribution de statuts particuliers à la métropole et à la capitale nationale.

D’autre part, la Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs (Québec, 2017), notamment « en matière de développement local et régional », place l’action collective en développement des territoires dans un nouveau contexte.

Les élus des municipalités et MRC se retrouvent au premier rang comme interlocuteurs publics des organismes et des citoyens engagés dans le développement sociocommunautaire. De part et d’autre, ces acteurs de l’action collective doivent se familiariser avec des cultures organisationnelles avec lesquels ils sont moins familiers (Divay, 2019).

Ce que vous trouverez dans ce rapport

  1. Le développement territorial intégré comme perspective
  2. Le patrimoine local de coopération entre les réseaux d’acteurs collectifs
    1. Les acteurs des organismes sociaux et communautaires
    2. Les acteurs des réseaux institutionnels
    3. Les élus locaux
  3. L’intervention collective et le partage des savoirs
Vision commune de la démarche Prendre soin de notre monde | PSNM

Une invitation à travailler ensemble, en facilitant les collaborations entre les act.eur.rice.s municipaux, gouvernementaux et non gouvernementaux pour la création et le maintien d’environnements municipaux favorables à la qualité de vie.


Démarche Prendre soin de notre monde

Alimentation et municipalités

Fiche action Agriculture urbaine* | Carrefour Action Municipal et Famille (CAMF)

*Soutien à la mise en œuvre d’une mesure en faveur des familles et des saines habitudes de vie à l’intention des municipalités

Mise en contexte

Favoriser la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie (SHV) pour les familles par l’entremise de la politique familiale municipale (PFM), c’est l’objectif visé par le Carrefour action municipale et famille (CAMF) dans le cadre de son projet PFM en forme, créé en 2011 grâce au soutien et à l’appui financier de Québec en Forme. La PFM représente un levier pour les municipalités dans la création d’un milieu de vie favorable afin d’aider les familles à bouger plus et à manger mieux. L’intégration des SHV est transversale et se perçoit principalement à travers le
plan d’action tant dans l’élaboration que dans la mise à jour de la PFM.

Des projets et des bons coups réalisés dans des municipalités ont été ciblés en vue d’en partager les connaissances par l’entremise de cette fiche. Plus précisément, les objectifs consistent à :

  1. soutenir les élus municipaux du Québec dans la réalisation d’une action en faveur des SHV pour les familles;
  2. favoriser et faciliter la mise en œuvre et l’implantation d’actions et de mesures dans les municipalités et les MRC par la PFM.

Cette fiche action comprend :

  • les données à collecter lors de l’élaboration ou la mise à jour d’une PFM;
  • une liste de partenaires à mobiliser;
  • des stratégies de communication; un exemple d’échéancier;
  • des leviers;
  • quelques recommandations.

La fiche est divisée en trois sections

Cibler le besoin

Planifier le projet

Réaliser le projet

La saine alimentation en milieu municipal | Service de la promotion des saines habitudes de vie MSSS (2015)

Objectifs du document

Le présent document vise à accélérer la création d’environnements favorables à la saine alimentation en milieu municipal. À titre de document initial en la matière, il est appelé à nourrir les réflexions des acteurs de soutien qui accompagnent le milieu municipal en matière de création de ce type d’environnements en précisant, d’un point de vue de santé publique, certaines assises incontournables sur lesquelles s’appuyer. Ce tour d’horizon des différents éléments à considérer au regard de la saine alimentation en milieu municipal pourra ainsi prédisposer ces acteurs à s’outiller davantage en vue d’aller plus loin. Ce besoin avait d’ailleurs été soulevé par les répondants en nutrition des directions régionales de santé publique.

Survol des mesures adoptées par des organisations municipales, au Québec et à l’étranger, qui ont contribué au développement de l’agriculture biologique | MAPAQ* (2019)

*Ce document a été réalisé par ÉCORESSOURCES, sous la coordination du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

En raison des principes et des normes de production qui la caractérisent, l’agriculture biologique peut, selon les circonstances, répondre à certains enjeux auxquels sont confrontées les organisations municipales et contribuer à atteindre des objectifs liés à la qualité de l’environnement, au développement économique, à la protection de la santé publique ou à l’acceptabilité sociale de l’agriculture. C’est notamment pour ces raisons que
plusieurs organisations municipales du Québec portent un intérêt à ce mode de production et pourraient vouloir contribuer à son développement sur leur territoire.

La présente revue de littérature s’adresse à ces organisations. Pour ce faire, elle présente :

  • les caractéristiques de l’agriculture biologique;
  • les avantages que l’agriculture biologique peut procurer au milieu municipal et aux citoyens;
  • des exemples d’actions que des organisations municipales au Québec et à l’étranger ont mis en œuvre pour favoriser le développement de l’agriculture biologique;
  • des références pertinentes permettant d’approfondir certains sujets.

Petite enfance

Cadre de référence Gazelle et potiron | Ministère de la Famille

Gazelle et Potiron (2014) s’adresse aux services de garde.

Les enfants de 0 à 5 ans fréquentant les garderies, les centres de la petite enfance (CPE) et les réseaux en milieu familial sont touchés par ce cadre de référence.

Objectifs du cadre de référence:
Créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l’enfance

Petite enfance en temps de Covid-19 | Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE)

Au cours d’une existence, il y a des moments décisifs, déterminants, qui marquent profondément et contribuent à définir qui l’on est. C’est vrai
pour les individus, mais ça l’est aussi pour les organisations, et même les réseaux.

L’année 2020 est l’un de ces moments charnières pour les centres de la petite enfance (CPE) et les bureaux coordonnateurs (BC) de la garde en milieu familial. La crise sanitaire liée à la pandémie de COVID19 n’aura pas tout changé, bien entendu. Mais elle aura, d’une part, mis en lumière le travail essentiel des professionnelles de la petite enfance, et d’autre part, révélé l’extraordinaire résilience du réseau des CPE/BC.


Nous vous donnons ici accès à la réalité du terrain à travers 14 moments-clés de ces derniers mois.

Plateforme web dédiée à la petite enfance | Agirtôt.org

Avenir d’enfants a créé, en 2015, la plateforme agirtot.org afin d’outiller les partenaires qui œuvrent au développement global des tout-petits à travers le Québec.

Le site agirtot.org propose des contenus thématiques en lien avec la petite enfance et le travail collectif, nourris de l’expérience et de l’expertise de ses partenaires.

La plateforme met également en lumière les apprentissages des partenaires par la diffusion de leurs réalisations, de leurs outils et de leurs démarches d’évaluation afin d’inspirer les divers acteurs en petite enfance à passer à l’action.

Pour un tour d’horizon rapide de la plateforme, voici quelques contenus utiles au travail collectif en petite enfance disponibles sur agirtot.org.

Regards évolutif sur l’amélioration des conditions de vie des enfants et des jeunes | COSMOSS Bas-Saint-Laurent

COSMOSS Bas-Saint-Laurent publie cet automne le rapport Regard évaluatif sur l’amélioration des conditions de vie des enfants et des jeunes qui présente 8 thèmes ayant fait l’objet d’un processus rigoureux d’évaluation dans le cadre des plans d’action stratégiques 2017-2020 des coordinations locales COSMOSS.

Élément important pour les partenaires COSMOSS, ce processus d’évaluation contribue à jeter un regard sur les actions en cours de réalisation et d’apporter les ajustements nécessaire afin qu’elles soient en cohérence avec les besoins des jeunes et des familles.  

Les stratégies évaluées touchent autant la réussite éducative et la persévérance scolaire des jeunes que la saine alimentation et les saines habitudes de vie des familles. 

Les données et résultats récoltés sont partagés au bénéfice de l’ensemble de la communauté COSMOSS et de toutes les personnes intéressées par l’épanouissement des jeunes.

Jeu libre actif extérieur

Répertoire d’outils et de formations sur le développement moteur par le jeu libre et la petite enfance | Table SHV GÎM

Document de travail colligeant les outils et formations disponibles sur le développement moteur par le jeu libre chez la petite enfance.

Dernière mise à jour | 11 février 2021

Vous y trouverez notamment

  • des documents de travail québécois
  • une analyse des offres de formation
  • des outils portant sur l’utilisation du jeu actif et du plein air chez la petite enfance
  • des exemples de services de garde québécois utilisant la pédagogie par la nature
  • et plus encore !

Marie-Pier Lavoie

Chargée de projet en petite enfance

petiteenfance.shvgim@gmail.com

ALEX – Cadre de référence de l’éducation par la nature en services de garde éducatifs à la petite enfance | AQCPE

Le cadre de référence en bref

Pour qui

Le Cadre de référence de l’éducation par la nature en services de garde éducatifs à la petite enfance s’adresse autant aux gestionnaires, aux membres du CA et au personnel qu’aux parents ou à toute personne impliquée dans un service de garde éducatif (SGÉ) souhaitant implanter l’éducation par la nature. Il s’adresse aussi aux étudiant.e.s en formation initiale appelées à œuvrer en service éducatif à la petite enfance, ainsi qu’à toute personne s’intéressant à l’éducation par la nature auprès des enfants de 0 à 5 ans.

Objectifs poursuivis

  • Promouvoir l’approche de l’éducation par la nature au sein du réseau des SGÉ à la petite enfance du Québec.
  • Soutenir les SGÉ québécois s’engageant dans une démarche visant à implanter l’approche de l’éducation par la nature.
  • Reconnaitre la contribution de l’éducation par la nature au développement global des jeunes enfants et à l’éveil de leur sensibilité écologique.
  • Contribuer au développement de compétences des éducatrices/RSG actuelles et futures.

Contenu

  • Des connaissances issues des recherches menées au Québec et à travers le monde.
  • Une proposition de démarche à travers le continuum de l’éducation par la nature.
  • 8 principes de base orientant l’implantation de l’éducation par la nature.
  • Des suggestions de mesures structurantes pour veiller à la pérennité de l’implantation de l’éducation par la nature.
  • Des renseignements techniques sous forme de fiches brèves et concrètes.
  • Des éléments-clé pour suivre la mise en œuvre des 8 principes, lesquels sont associés à un outil autodiagnostic par un hyperlien.
  • Des exercices pour approfondir la compréhension des principes.
  • Un lexique pour parler le même langage.
À nous de jouer: Jeu actif et jeu libre pour le développement de l’enfant | Table sur le mode de vie physiquement actif

Référence: TABLE SUR LE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF, À nous de jouer: Jeu actif et jeu libre pour le développement de l’enfant, Gouvernement du Québec, 2018

Boîte à outils par thématique spécifique | Child and nature Alliance

Site canadien traduit en français disposant de sections dédiées aux éducat.eur.rice.s en petite enfance et qui contient plusieurs outils par thématique spécifique, tels que:

  • la prise de risque
  • la gestion de matériel
  • la trousse de premiers soins
  • etc.
Guide des bonnes pratiques pour l’implantation d’une boîte à jeux libre-service | Agir tôt

Mais qu’est-ce qu’une boîte à jeux libre-service? C’est une boîte dans laquelle se trouve du matériel pour faire jouer, courir, sauter tout en favorisant le jeu libre chez les enfants.

Ces boîtes permettent de rendre accessible aux jeunes et à leur famille de l’équipement sportif, du matériel de création ou tout autres types de matériel jugés pertinents et sécuritaires pour amuser les utilisateurs.

Déjà disponibles dans plusieurs régions du Québec, les boîtes à jeux libre-service gagnent en popularité. C’est maintenant au tour du Haut-Richelieu de se mettre au travail afin de voir celles-ci implantées dans ses 14 municipalités!

Petite enfance en forêt en huit points | Les éditions Passe-temps

Venue principalement d’Europe du Nord, cette proposition pédagogique offre aux jeunes enfants l’occasion de se développer à travers le jeu et les explorations en milieu naturel (Austin et al., 2016). Ses bienfaits seraient nombreux, tant sur le plan du développement individuel de chaque enfant que sur celui de l’éveil des jeunes générations à l’importance des enjeux écologiques contemporains. Devant les défis majeurs auxquels le monde est confronté en ce XXIe siècle, cette approche pédagogique pourrait constituer une avenue intéressante à explorer au Québec.


Michèle Leboeuf, conseillère aux partenariats et coordonnatrice du projet Alex à l’AQCPE
Portrait du développement moteur et de l’activité physique au Québec chez les enfants de 0 à 9 ans | DUGAS, C. et POINT, M.

Référence: DUGAS, C. et POINT, M. (2012). Portrait du développement moteur et de l’activité physique au Québec chez les enfants de 0 à 9 ans,

Pourquoi le jeu libre à l’extérieur et en plein nature est-il important pour les enfants? | Cent degrés

Pourquoi le jeu libre et le contact avec la nature sont-ils essentiels au développement de l’enfant ? Voilà qui résume le sujet de la toute première conférence 100° présentée par Sylvie Gervais et Louis-Philippe Dugas à Trois-Rivières le 13 juin dernier.

Un milieu éducatif favorable au jeu libre et actif, pour le développement global des enfants | Association Québécoise des centres de la Petite Enfance (AQCPE)

Objectifs du guide:

Soutenir les SGÉ dans l’élaboration ou la révision de mesures structurantes encadrant un milieu éducatif favorable au jeu libre et actif, pour le développement global des enfants.

  • Constater la place actuelle qu’occupe le jeu libre et actif dans le SGÉ et la vision de cette place à moyen et à long terme.
  • Accompagner la réflexion du SGÉ dans sa démarche d’élaboration ou de révision de mesures structurantes visant à créer un milieu éducatif favorable au jeu libre et actif.
  • Proposer des références pour appuyer les démarches de révision ou de rédaction de mesures structurantes des services de garde.

L’enfant ne joue pas pour apprendre, il apprend parce qu’il joue.

J. Epstein

Référence: ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES CENTRES DE LA PETITE ENFANCE, Un milieu éducatif favorable au jeu libre et actif, pour le développement global des enfants : guide d’élaboration ou de révision de mesures structurantes, Gouvernement du Québec, 2017

Zoom sur le jeu | Agir tôt

Chaque enfant sait comment jouer. Pour ce faire, il a seulement besoin de temps, d’espaces, d’occasions et, parfois, d’un peu de soutien.

Grimper, fabriquer une cabane ou trouver une cachette, jouer le rôle d’un personnage fantastique, construire un château de sable ou flâner dans une balançoire sont autant d’expériences qui contribuent au développement optimal des enfants.

Le jeu, c’est le travail de l’enfant, c’est son métier, c’est sa vie.

Pauline Kergomard

Rencontres virtuelles

Avis sur le télétravail | Comité consultatif sur le travail et la main d’oeuvre | 13 octobre 2020

Avis du Comité consultatif du travail et de la main d’oeuvre sur le télétravail.

En page 22, on propose un exemple de politique-cadre à adapter pour les organismes/entreprises.

Continuum de développement de la compétence numérique | Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Le Continuum de développement de la compétence numérique vise à préciser la portée des éléments des 12 dimensions de la compétence numérique et à les situer sur une matrice de progression en trois niveaux : débutant, intermédiaire et avancé.

Il contribue à l’opérationnalisation du Cadre de référence de la compétence numérique en spécifiant des comportements, des situations ou des contextes précis pour chacun de ces niveaux. Ainsi, ce continuum peut servir de fondement à l’élaboration d’activités pédagogiques qui visent le développement de la compétence numérique dans une perspective évolutive et interordres.

Les 12 dimensions de la compétence numérique sont:

  1. Agir en citoyen éthique à l’ère du numérique
  2. Développer et mobiliser ses habiletés technologiques
  3. Exploiter le potentiel du numérique pour l’apprentissage
  4. Développer et mobiliser sa culture informationnelle
  5. Collaborer à l’aide du numérique
  6. Communiquer à l’aide du numérique
  7. Produire du contenu avec le numérique
  8. Mettre à profit le numérique en tant que vecteur d’inclusion et pour répondre à des besoins diversifiés
  9. Adopter une perspective de développement personnel et professionnel avec le numérique dans une posture d’autonomisation
  10. Résoudre une variété de problème avec le numérique
  11. Développer sa pensée critique à l’égard du numérique
  12. Innover et faire preuve de créativité avec le numérique
Outils pour des rencontres réussies, saines et plaisantes | Table SHV GÎM | 2020

La Table SHV a conçu 2 guides afin de faciliter l’adoption de saines habitudes de vie lors de l’animation ou de la participation à des rencontres virtuelles.

10 services gratuits et sans inscription pour organiser des réunions vidéos en ligne | Les outils TICE

Les outils numériques pour l’éducation (TICE) vous propose 10 services simples et gratuits pour organiser des conférences.

Zoom: guide d’utilisation | Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean

Zoom est une plateforme de visioconférence très simple d’utilisation. La version gratuite permet de tenir des réunions de seulement 40 minutes. Toutefois, il semblerait que la compagnie offre le forfait illimité gratuitement pendant cette période particulière.


Voici quelques étapes pour bien utiliser Zoom pour l’animateur et le participant

Mobilisation à distance

L’attitude de la personne animatrice | Éducation populaire autonome

Voici quelques principes à appliquer pour bien réussir l’animation de ses activités.

Conseils et repères pour réussir du co-développement à distance | Association québécoise de co-développement professionnel

Apprendre ensemble et s’entraider sont les premiers objectifs du groupe de codéveloppement professionnel. Dans un contexte de confinement, le codéveloppement peut continuer à répondre à ces intentions, mais les besoins sociaux d’affectivité et d’appartenance prennent une tout autre importance.

Considérant que les réunions en présence ne sont plus une option, les possibilités du distanciel deviennent évidentes. La situation de pandémie et le confinement qui y est associé invitent à rendre le codéveloppement encore plus facile d’accès…

Implanter un intranet pour favoriser les communications internes: enjeux et défis | Ville de Brossard | ACMQ (Association des communicateurs municipaux du Québec)

Les plumes d’excellence de l’ACMQ

Le concours des Plumes d’excellence est un concours annuel qui encourage et met sous les projecteurs les réalisations des communicateurs municipaux et paramunicipaux à travers le Québec. Il a pour objectif de reconnaître le professionnalisme des membres, de promouvoir les meilleures réalisations et de favoriser l’essor de la profession.

Portrait de la flexibilité au Québec en 2020 | Flow

L’entreprise Flow

L’équipe de collaboratrices de Flow a pour mission de redéfinir le monde du travail. Ensemble, elles travaillent à rassembler les entreprises flexibles d’ici et trouver les meilleurs postes à combler, pour vous permettre d’atteindre votre zone de flow.

Objectifs de l’étude

  1. Dresser un portrait de la flexibilité post-pandémie pour comprendre l’influence qu’elle aura sur le modèle économique, social, familial et individuel.
  2. Déceler les tendances en matière de mesures flexibles et gestion flexible.
  3. Mieux comprendre les besoins des candidats et employés au Québec en matière de flexibilité.

Les 4 pilliers de la flexibilité selon Flow

Une entreprise est considérée comme flexible si elle fait preuve de souplesse dans ses pratiques de gestion et de ressources humaines. Afin que cette flexibilité soit bien implantée au sein de la culture organisationnelle et surtout, qu’elle soit bénéfique et profitable aux employés, elle doit s’appuyer sur 4 principaux piliers :

  1. Communication
  2. Leadership
  3. Gestion du changement
  4. Technologie

Vieillissement en santé

Feuillet déconditionnement chez les aîné.e.s en contexte de Covid-19 | CISSS de la Montérégie

CISSS de la Montérégie-Ouest | 8 juin 2020

Adopter une saine alimentation et demeurer actif sont essentiels pour le maintien d’une bonne santé. La situation exceptionnelle causée par la pandémie de la COVID-19 modifie plusieurs aspects de notre vie et peut avoir des effets négatifs sur l’alimentation ainsi que sur la santé mentale et physique. Ceci est particulièrement vrai pour les personnes aînées isolées dans leurs milieux. En effet, ces personnes sont grandement à risque de perte d’autonomie et de déconditionnement tant sur le plan physique que sur le plan mental. 

Ce guide contient des trucs et des conseils pour permettre aux personnes de 70 ans et plus, malgré la COVID-19, de :

  • Rester en bonne santé
  • Préserver son autonomie
  • Prendre soin de soi
  • Limiter le risque de chute
  • Conserver sa force physique
Feuillet prévention dénutrition chez les aîné.e.s | Preventing undernutrition in Older Adults | Table SHV GÎM

L’équipe de la Table SHV GÎM vous a concocté un outil clé-en-main à imprimer afin de soutenir les professionnel.le.s, intervenant.e.s et citoyen.ne.s dans la prévention de la dénutrition chez les aîné.e.s.

Au Canada, 1 aîné sur 3 est à risque de dénutrition.

Vous trouverez notament:

  • les effets de la dénutrition chez les aîné.e.s
  • les facteurs pouvant mener à la dénutrition
  • des trucs et astuces pour prévenir la dénutrition
Guide d’aide à la technologie pour les aîné.e.s | Covid-19

Ce guide est un projet communautaire et citoyen a un but informatif. Il vise à outiller les personnes aînées qui souhaitent utiliser les technologies numériques pour communiquer à distance avec leur famille et leurs proches. 

Infolettre Vieactive en GÎM | Table SHV GÎM | Mai 2020

En cette période particulière, plus que jamais l’équipe de Viactive en GÎM vous encourage à demeurer actif-active, notamment pour:

  • préserver votre
    • santé mentale et cognitive
    • endurance
    • force musculaire
  • diminuer le risque de chuter
  • diminuer le risque d’apparition et de progression de problèmes de santé et de maladies chroniques

Des idées pour bouger en toute sécurité!

Rapport mondial sur le vieillissement et la santé | Organisation mondiale de la Santé (OMS) | 2015

Aujourd’hui pour la première fois dans l’histoire, la majorité des populations peuvent espérer vivre jusqu’à 60 ans et au-delà. Combinée à une baisse marquée des taux de fécondité, cette augmentation de l’espérance de vie conduit à un vieillissement rapide des populations partout dans le monde. Il s’agit là d’un profond bouleversement et ses répercussions sont considérables.

Une action globale de santé publique en matière de vieillissement de la population est nécessaire de toute urgence. Cela nécessitera des changements fondamentaux, et pas uniquement dans ce que nous réalisons, mais dans la façon dont nous concevons le vieillissement lui-même.

Le Rapport mondial sur le vieillissement et la santé définit un cadre d’action pour favoriser le vieillissement en bonne santé, construit autour du nouveau concept des capacités fonctionnelles. Cela exigera une transformation des systèmes de santé s’éloignant des modèles curatifs basés sur la maladie pour préconiser la prestation de soins intégrés et centrés sur la personne âgée.