Comité Alimentation de proximité (CAP)

Contexte

La Table Saines habitudes de vie Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine (Table SHV GÎM) coordonne le CAP depuis sa mise en place en 2019.

Le comité est issu du Rendez-vous régional des acteurs municipaux en alimentation de proximité de novembre 2018.

Le Plan d’action régional en saines habitudes de vie 2019-2021 (PAR SHV GÎM 19-21) sert d’assise au Comité Alimentation de proximité. 

Spécifiquement, le CAP s’inscrit dans l’objectif 1 de la priorité 2.

Favoriser et soutenir la mise en place d’environnements favorables à la saine alimentation pour tous.

Priorité 2

Faciliter le développement d’un système alimentaire durable pour la région.

Objectif 1

Plusieurs politiques gouvernementales se rattachent à cette priorité, dont la Politique bioalimentaire.

Mandat et fonctionnement

L’objectif principal est de soutenir les arrimages intersectoriels régionaux autour de l’alimentation de proximité, en particulier pour les secteurs bioalimentaire, municipal, de la santé et du développement social.

Pour ce faire, le CAP a consenti à un mandat qui s’articule en deux volets.

Volet ObjectifActionsMoyens
1Développer une meilleure connaissance des personnes et des organisations œuvrant en alimentation de proximité en Gaspésie – Îles-de-la-MadeleinePortrait des initiatives : cartographier ce que chacune des organisations du comité AP fait déjà (actions, projets).
 
À noter qu’il s’agit d’une première étape vers un portrait diagnostic du système alimentaire.
4 à 5 rencontres virtuelles de 2h par année avec les membres du CAP exclusivement (voir point 3).

Les rencontres incluent un tour de table permettant aux membres de s’informer des actualités et des nouveautés dans chaque organisation.
 
Les organisations responsables sont la Table SHV GÎM, avec l’accompagnement de Vivre en ville. Des rencontres de sous-groupe de travail pourraient être nécessaire, selon les besoins.
2Contribuer de manière significative à la mise en place ou au développement d’initiatives concertées en alimentation de proximitéAteliers thématiques de type co-développement sur des enjeux rassembleurs ou des nœuds communs: qu’est-ce qu’on peut faire ensemble qu’on ne pourrait faire seul?
__________________________________
Comité aviseur du Lab NNM en Haute-Gaspésie
3 à 4 rencontres de 1h30 par année. Les rencontres sont ouvertes à toutes les organisations intéressées, tant au palier local, régional que national.
Pour choisir le sujet à traiter, deux méthodes sont utilisées :
– Recueillir les besoins locaux à travers le Collectif Nourrir notre monde (démarches locales Nourrir notre monde, municipalités). Il est ainsi souhaité de contribuer à dénouer, au palier régional, les obstacles rencontrés dans les territoires.
– Prioriser un sujet en fonction des travaux du volet 1.
_______________________________________________
Intégrer aux rencontres du CAP du volet 1, selon les besoins.
Tableau 1. Mandat du CAP pour se mobiliser autour d’initiatives, d’enjeux et de nœuds communs.

Organisation participantes

La Direction de la santé publique Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Le Bon goût frais des Îles, Gaspésie Gourmande

La direction régionale du MAPAQ

L’UPA et l’ARTERRE

Le RESSORT GÎM

Le Regroupement des MRC de la Gaspésie

Le Collectif Nourrir notre monde

La Stratégie Vivre en Gaspésie

Le pôle d’économie sociale GÎM

Le CAP reste ouvert à d’autres participant.e.s.

D’ailleurs, une attention particulière est portée à la présence et à la prise en compte des réalités municipales : une préoccupation à la base de la création du CAP.